• Home
  • L'architecture dans le cinéma

Maisons de films d’horreur

Il n’y a pas si longtemps, je regardais le film « Esther » de Jaume Collet-Serra – ou « Orphan » pour  les anglophones. Ce film d’horreur met en scène une petite famille américaine aisée – le mari est architecte (cliché ?) – à qui il va arriver de grands malheurs. Dans le désir irrépressible d’adoption de la mère, le couple et ses deux enfants accueillent une petite orpheline russe – encore un cliché – dans leur nid familial et havre de paix : une maison à l’architecture contemporaine remarquable et reculée dans la forêt.

L’écume des jours

par Stéphanie Hardy

Un des plus grands architectes de notre siècle selon moi est Oscar Niemeyer (1907-2012). Ses œuvres sont dans le monde entier des trésors de l’architecture moderne.

salle de PCF Niemeyer

Comme ici au la Salle du Comité Central du Parti communiste Français à Paris. Tel des milliers de diamants suspendus sur un dôme de lumière, la salle du Comité est un joyau de l’architecture. Pour l’avoir vu en vrai, la photo ne rend pas aussi bien la beauté du lieu. Pour moi c’est un endroit magique, où l’architecture amène au rêve.

Cette salle a inspiré pas mal d’artistes, comme par exemple Michel Gondry. Celui-ci a utilisé cette salle dans le film « L’écume des jours » superbe film avec Romain Duris et Audrey Tautou, adapté du livre bien connu de Boris Vian. Il y montre la modernisation à l’excès de la société actuelle où l’homme devient un numéro.

salle de PCF Niemeyer-film

Ce décor a également été utilisé dans le domaine de la publicité : elle met ici en avant un sac à main Dior dans les bras de l’actrice Marion Cotillard avec en fond, le Dôme. Un bijou de l’architecture pour mettre en avant un joyau de la mode.

salle de PCF Niemeyer-pub dior

La Gare des Guillemins au cinéma

article_49

Dans la catégorie « Architecture et Cinéma », nous avons, nous aussi notre vedette locale : La Gare des Guillemins à Liège de l’architecte espagnol Calatrava et du bureau d’ingénieurs Greisch.

Ce bel oiseau d’acier se retrouve sur nos écrans pour une apparition plus que remarquée dans le film «Les Gardiens de la Galaxie». Ce Marvel américain a inclus la gare liégeoise au monde de la planète Xandar … tout un programme.

601427598_B973368790Z.1_20140818174430_000_G6F2VRD8S.1-0

Ce n’est pas sa première apparition à l’écran, après plusieurs publicités, elle fut intégrée à des tournages de longs métrages comme « le Cinquième Pouvoir » en 2013 sur l’affaire « Wikileaks » mais aussi au film « Les Adorés » avec Benoit Poelvoorde et Laetitia Casta.

the-fifth-estate-movie-poster-copy

La gare a également reçu des hommages internationaux en étant sélectionnée parmi les 12 plus belles gares du monde par le magazine américain Mashable en compagnie notamment de la gare d’Anvers.

Oufti què n’affaire à Lîdje !

La mise en valeur du cinéma par l’architecture (ou serait-ce l’inverse?)

A l’heure des effets spéciaux et des fonds verts, il est toujours intéressant de se rendre compte que certains décors ne sont ni plus ni moins que des monuments d’architecture.
Souvent,la fiction se retrouve projetée dans un espace réel sans que l’on s’en aperçoive.
En voici un exemple tiré du film « L’enquête » sorti en 2009 : une fusillade rythmée par l’architecture particulière du musée Guggenheim à New-York.

https://www.youtube.com/watch?v=5UdvVY8WuT8