Ventilation du passé.

DSC_0155 copie

Il y a eu un temps où on ventilait les maisons de manière autonome, réglable, à puissance variable et ne nécessitant aucune énergie autre que « l’huile de coude ».

DSC_0386 copie

DSC_0387 copie

C’est un système de large fente au travers des murs, obturés par un morceau de bois de dimension identique. Leur forme tronquée les maintient en position tout en empêchant la pluie d’y remonter. Trois
orifices sont présents dans la salle de bains (local nécessitant le plus de ventilation) et deux dans les chambres. Une toile moustiquaire judicieusement placée à l’extérieur recouvre l’orifice empêchant les entrées de petits animaux et autres insectes. Sympa.

DSC_0391 copie

A l’heure où les systèmes de ventilation des maisons ressemblent plus à des usines à gaz et les maisons à des thermos climatisés, ce système archaïque m’est apparu comme un reliquat désuet d’un passé pas si ancien, mais déjà proche de la préhistoire des équipements modernes.

Je parie que dans peu de temps, les poignées de porte, les ampoules électriques, les robinets de cuisine ou encore les photos dans leur cadre nous apparaîtront comme des témoins d’un lointain passé. Je ne sais si je dois m’en réjouir ?

Vu dans un chalet de vacances en Ecosse.

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    freemann

    |

    et si on pensait « Low Tech » à nouveau … ^^

    Reply

    • Avatar

      crearch

      |

      C’est à réfléchir effectivement.

      Reply

Laisser un commentaire