Dites « Maison Active » et non plus maison passive

Tous les looks sont possibles

En cette semaine de Batibouw, nous allons un peu parler de la maison passive. En tant que bureau d’architecte, Créative Architecture réalise des maisons de ce type, mais de quoi s’agit-il exactement ?

Une maison passive, comme son nom ne le dit pas spécialement, est en fait une maison très performante dans le domaine des économies d’énergie liée à une haute performance de son enveloppe isolante. C’est-à-dire que toutes les parois entre l’intérieur et l’extérieur sont très isolées.

realbassnrj6-2-WEB Entreprise Green-Construct

bloc-détail-WEB Entreprise Green-Construct

Pour les sols, on place de la mousse de polyuréthanes sur une épaisseur de 20 à 25 cm. Dans les murs, en fonction du type de structures choisies (bois, blocs coffrants, blocs traditionnels, béton cellulaire, …), on placera l’équivalent de 30 cm de Néopor (Blocs Greenconstruct), 20 cm de panneaux de polyuréthane ou encore 30 à 40 cm de floconnage. Pour les toitures, entre 50 et 70 cm d’isolant ne seront pas de trop. L’air chaud de la maison ne se refroidira donc pas au contact des parois. Parfait.

WP_000437-WEBEntreprise T-Palm

P1030273-WEBTous les looks sont possibles

Mais cette maison met en oeuvre d’autres astuces dans la performance énergétique. Pour que l’air chaud de la maison ne puisse s’échapper vers l’extérieur, nous devons être très vigilants à son étanchéité à l’air, c’est-à-dire que toutes les liaisons entre les éléments composant les parois (fenêtre/mur, plafond/mur, sol/mur, …) sont rendues étanches par du papier collant spécialement étudié pour coller à tous les types de matériaux. Ces bandes autocollantes sont à « colle migrante », autant ne pas y laisser les doigts ! Même lors de fort vent, celui-ci ne trouvera pas de chemin pour pénétrer à l’intérieur du logis… à part peut-être la serrure de la porte ! Les châssis de fenêtre et de porte seront eux aussi choisis pour leur performance en terme d’isolation (triple vitrage, châssis avec isolant rapporté et à coupure thermique, …) et pour leur qualité d’étanchéité. De bons joints, de bonnes fermetures et un placement parfait rendra ces parois aussi performantes que des murs.

realbassnrj1-1-WEBTous les looks sont possibles

P1040361-WEBTous les looks sont possibles

Donc nous voici avec une maison bien isolée et parfaitement étanche à l’air. Il faut maintenant la chauffer. Ses performances isolantes étant très élevées, un rien d’énergie permettra de faire monter la température à l’intérieur. A l’étude du projet nous tentons d’organiser la position des locaux (zonage thermique) et l’ouverture des murs en fonction de la position du soleil. Ce qui veut dire qu’on optimalise les apports que le soleil pourra donner gratuitement à la maison tout en veillant à se prémunir d’une surchauffe possible vu la très haute performance de l’enveloppe extérieure. Des ventelles, des stores extérieurs, … ou encore des arbres feuillus bien placés, pourrons atténuer les apports solaires aux moments où il fait suffisamment chaud dans la maison. Et oui, même en hiver, en Belgique, on peut avoir le besoin de limiter l’entrée du soleil !

P1030275-WEBTous les looks sont possibles

Pour ventiler notre maison, nous utilisons des systèmes mécaniques qui assurent parfaitement le cheminement de l’air au travers des différents locaux de la maison tout en extrayant l’air vicié et assurant les apports d’air neuf tout en récupérant la chaleur de l’air extérieur pour la transférer à l’air venant de l’extérieur. On peut récupérer jusqu’à 90% des calories. Quand je vous dis que cette maison est performante !

dsc01804.(2)-WEBTous les looks sont possibles

Si le soleil participe grandement aux apports de chaleur de la maison, l’ensemble des appareils électriques du ménage créent aussi de la chaleur. Vu les très faibles besoins en énergie de ces maisons, tout ce qui pouvait apparaître comme dérisoire dans les maisons traditionnelles a maintenant un apport très sensible et doit être pris en compte dans les calculs théoriques dont ces maisons font l’objet dans la phase d’étude. Les occupants participent également à leur propre chaleur.

P1040360-WEBTous les looks sont possibles

Au final, même s’il ne faudra pas grand chose pour chauffer la maison, il faut tout de même qu’un chauffage soit prévu. Nous plaçons souvent soit une pompe à chaleur qui s’occupera de chauffer l’air et l’eau chaude sanitaire, soit un chauffage électrique direct, par accumulation ou par rayonnement, voire des systèmes combinant les deux techniques.

dscn9039-WEBAile de maison de repos – Green-Construct

Ces maisons, très économe, peuvent devenir « à énergie positive » via le placement d’une surface adéquate de panneaux solaires photovoltaïques qui procureront l’énergie pour alimenter les équipements cités ci-dessus.

GCTT3--WEBProjet de 17 logements ACTIFS à Jehanster.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur ces maisons très particulières, mais en fonction de ce que vous venez de lire pourrez-vous encore dire que ces maisons sont « passives » ?

Je préfère parler de maison « ACTIVE », et même TRES ACTIVE.

Chiffres : Critères de certification « passive » (terme malheureusement officiel): la maison doit atteindre le K15, avoir une étanchéité à l’air équivalente à 0,6 renouvellement d’air/heure à 50PA et ne pas consommer plus de 15 kwh/M²/an.

Créative Architecture sprl production.

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    Aller sur site web

    |

    Je commente car je suis ravie de lire un article de cette qualité

    Reply

    • Avatar

      crearch

      |

      Merci pour votre commentaire.

      Reply

Laisser un commentaire